fbpx
    • 15 MAR 22
    • 0
    Prix des carburants, quand les patients sont menacés d’interruption de soins infirmiers à domicile !

    Prix des carburants, quand les patients sont menacés d’interruption de soins infirmiers à domicile !

     

    Les prix ne cessant de grimper à cause de la flambée des carburants, il va bientôt devenir impossible pour les infirmiers libéraux d’assurer toutes les visites à domicile que ce soit en ville, à la campagne, ou à la montagne.

     

    Que fait le gouvernement pour les infirmiers libéraux qui restent les seuls à se déplacer à domicile, la majorité des soins devant être fait au domicile de nos patients ? Il est en effet impossible d’envisager une quelconque téléconsultation !

     

    Que fait-on de l’ambition du gouvernement de permettre le maintien à domicile des personnes fragiles ?

     

    Il est plus que probable que le comportement de nos tutelles engendre encore plus d’engorgement aux urgences faute de professionnels se déplaçant dans tous les territoires… une nouvelle fois le patient est pris en otage par une politique de santé délétère pour lui, et par les conséquences engendrées par cette hausse du prix des carburants :

     

    inégalité dans l’accès aux soins, il sera impossible pour une infirmière de continuer à se déplacer à domicile, car entre le prix du carburant et le surcoût du matériel lié à la crise covid, économiquement la situation n’est plus viable ;

    retards de prise en charge ;

    rupture dans la continuité des soins ;

    création de zones de désertification dans l’offre de soins infirmiers, ce qui à ce jour n’existe pas sur le territoire ;

    augmentation des hospitalisations, ou de dégradation de l’état de santé des patients par faute de soins.

     

    Ce ne sont pas les 15 cts par litre d’essence annoncés par le gouvernement qui changera la donne. Ce « coup de pouce » ne devant intervenir qu’au 1er avril, force est de constater qu’il s’agit une nouvelle fois d’une mesure électoraliste et que d’ici là les prix auront encore augmentés.

     

    L’Onsil réclame une revalorisation conséquente de nos indemnités forfaitaires et kilométrique de nos déplacements en urgence, car quelle que soit la crise, nous avons l’obligation d’assurer la continuité des soins. Nous l’avons fait pour le Covid, nous voulons pouvoir continuer nos missions de santé publique.

     

    Après une crise sanitaire sans précédent, il est plus que temps de confirmer notre rôle central dans le maintien à domicile, et de revaloriser enfin nos indemnités de déplacements pour nous permettre d’assurer cette continuité des soins propre à notre profession.

     

    Antoinette Tranchida,

    Présidente.

     

    Contact presse : 06 07 08 01 19

     

    Téléchargez le communiqué de presse coût carburant ici

    Leave a reply →