fbpx
    • 13 JAN 22
    • 0
    Un nouvel acte d’accompagnement par l’infirmier de la prise médicamenteuse du patient à domicile a été créé au 1er janvier 2022, conformément aux dispositions de l’avenant 6 à la convention nationale des infirmiers.

    Un nouvel acte d’accompagnement par l’infirmier de la prise médicamenteuse du patient à domicile a été créé au 1er janvier 2022, conformément aux dispositions de l’avenant 6 à la convention nationale des infirmiers.

    La CPAM informe que cet acte d’accompagnement du patient peut être prescrit par le médecin lors de la mise en œuvre ou de la modification d’un traitement ou encore au cours d’une situation clinique susceptible de remettre en question la stratégie thérapeutique. Il concerne un patient à domicile, non dépendant, polymédiqué et présentant des critères de fragilité identifiés.

    L’acte comprend 3 séances incluant chacune : prise de contact, mise en oeuvre (adhésion du patient au traitement, observance, gestion du stock des médicaments, détection des effets indésirables et aide à l’organisation de la prise médicamenteuse), évaluation et compte rendu.

    Les séances sont à réaliser dans un délai maximal d’un mois.

    A l’issue des 3 séances, un retour écrit est fait au médecin prescripteur (et au médecin traitant s’il n’est pas le prescripteur).

    L’acte est renouvelable sur prescription une fois au cours des 12 mois suivants.

    – La séance initiale est cotée AMI 5,1 ;
    – Les suivantes sont cotées AMI 4,6.

    Ce nouvel acte n’est pas cumulable avec un autre acte de l’article 10 de la nomenclature générale des actes professionnels au cours d’une même séance de soins.

     

    Source : Ameli

    Leave a reply →