fbpx
    • 02 SEP 21
    • 0
    Le JT de 20 h de France 2 contacte l’Onsil sur la vaccination des personnes âgées à domicile.

    Le JT de 20 h de France 2 contacte l’Onsil sur la vaccination des personnes âgées à domicile.

    L’Onsil a été contactée pour le JT de 20H de France 2, qui cherchait des exemples d’initiatives prises pour aller vers les personnes âgées non vaccinées, la journaliste souhaitait savoir si nous avions connaissance de telles actions.

    Nous publions ci-dessous une des nombreuses réponses reçues de nos adhérents, qui vont toutes dans le même sens, pour dire que les infirmiers libéraux sont prêts à vacciner à domicile sauf que les conditions techniques et administratives les en empêchent !

     

    « Madame, 

    Je vous remercie de votre question pertinente. 

    Je ne peux, à titre personnel, que vous relater ce que nous avons essayé de mettre en place au niveau local. 

    En association avec d’autres collègues et quelques pharmacies, j’ai vacciné à domicile plusieurs patients. 

    Malheureusement, nous nous sommes confrontés à pas mal de difficultés. 

    En effet, outre la contre publicité sur les vaccins Astra Zeneca et Janssen à leur temps, nous étions confronté en premier lieu à des flacons multi doses et à une campagne de vaccination mettant en avant les médecins généralistes et les pharmacies, l’infirmier de famille n’arrivant que bien après. Pour rappel, les pharmaciens ont reçu les autorisations pour vacciner avant les infirmiers dont c’est pourtant le corps de métier… 

    La présentation multi doses des vaccins suppose de réunir sur une même demi-journée 11 patients pour l’Astra Zeneca et 5 pour le Janssen avec un temps maximum d’usage de 6 heures, la prouesse est loin d’être évidente. 

    De plus, ces patients doivent bénéficier d’une surveillance de 15 minutes au minimum suite à leur vaccination (30 en cas d’antécédents allergiques), si on rajoute les temps de route entre chaque domicile, cela devient un exploit… je ne vous parle même pas des professionnels en zone de campagne ou de montagne pour qui les trajets sont bien plus important que ceux que j’effectue ici… 

    Je vous épargne les problèmes d’ordre technique : connexion internet, impression des justificatifs de vaccination….etc. 

    Bref, j’ai stoppé tout cela….et l’arrivée des vaccins pfizer et moderna en ville (eux aussi en flacon multi doses) n’a rien arrangé. 

    À mon sens, et cela n’engage que moi, le recensement des patients volontaires par les services municipaux ou les nouvelles CPTS (car la santé publique se réfléchit à tous les niveaux) avec la création d’équipes mobiles de vaccination serait peut-être une bonne idée. Malheureusement, à l’heure actuelle et localement, nous n’avons pas les moyens humains et techniques pour ce faire. L’arrivée des vaccins en dose unitaire pourrait améliorer les choses. 

    Je reste à votre disposition ainsi que mes collègues en copie pour toute demande complémentaire et vous remercie une nouvelle fois de l’intérêt que vous portez à notre profession qui est comme toujours au plus proche des patients. 

    Bien cordialement,

    David B, Infirmier DE, adhérent Onsil. »

     

     

    Leave a reply →