fbpx
    • 24 MAR 21
    • 0
    Elections aux URPS du 31 mars au 7 avril : votez !

    Elections aux URPS du 31 mars au 7 avril : votez !

    L’Onsil, qui ne présente pas de liste aux élections aux Urps, appelle officiellement les Idels à voter pour le syndicat Infin’idels, dans lequel de nombreux représentants de l’Onsil sont présents.

    En effet, nous ne pouvons soutenir la FNI et le Sniil, que nous jugeons responsables de la dégradation de notre exercice ces 5 dernières années.

    Pour rappel l’avenant 6 c’est : 

    Durcissement du zonage sans plus aucune possibilité de prendre un collaborateur ou un associé sur les zones sur dotées, obligeant certains infirmiers à se mettre en situation irrégulière avec le conseil de l’ordre avec les conséquences sur leur exercice ;

    Plafonnement kilométrique rendant impossible la prise en charge de patients en zone très isolée et mettant en difficulté financière de nombreux cabinets ;

    Bilan de soin infirmier nous aliénant à la décision d’un algorithme sous le contrôle exclusif de la Cnam avec les discriminations qui sont conséquentes sur certaines populations fragiles, avec ruptures de soins avérées ;

    Baisse des rémunérations à travers le forfait lourd du Bsi ;

    Obligation d’intégrer les Cpts dans le but déguisé, on le sait, de réduire le champ d’action de notre exercice libéral en nous soumettant de plus en plus au paiement au forfait.

    Par ailleurs rappelons-nous que ces syndicats encouragent une réforme des retraites qui va à l’encontre de l’exercice libéral.

    Nous notons également une certaine complaisance de certains syndicats à l’égard de la Cnam au détriment des idels, et aussi l’intérêt ouvertement affiché à générer des bénéfices à travers les URPS par certains syndicats, à travers des plateformes d’adressage totalement inutiles et encourageant le détournement de patients.

    Voilà quelques raisons qui nous détournent  de ces syndicats  et cette liste d’arguments n’est pas exhaustive.

    L’Onsil est proche par ses idées communes avec le syndicat Infin’idels qui prône un vrai exercice libéral sans compromission.

    Et en l’absence de listes Infin’idels l’Onsil, considérant que se syndiquer comme voter sont des démarches personnelles, elle reste attachée à la liberté d’expression individuelle et nul doute que vous saurez vers qui porter votre voix.

    Leave a reply →