• 09 SEP 20
    • 0
    Santé publique France toujours indifférente au sort des infirmiers libéraux

    Santé publique France toujours indifférente au sort des infirmiers libéraux

    Santé publique France souligne dans une interview  la hausse des contaminations des soignants dans le médico-social.

    Effectivement, le Covid-19 a été d’une efficacité redoutable faisant un peu plus de 14 000 morts parmi les résidents des Ehpad.

    Aujourd’hui se pose encore la question des contaminations au sein des personnels des Ehpad, en particulier en Île de France et en Provence Alpes Côte d’Azur

    Hélas l’Onsil regrette une nouvelle fois que Santé publique France ne fasse aucune étude épidémiologique sur les contaminations des infirmiers libéraux.

    Pourtant nombre d’entre eux ont été contaminés ou le sont actuellement, avec des atteintes graves pour certains.

    Santé publique France rechigne visiblement à comptabiliser les décès parmi la population infirmière depuis le début de la crise. On se demande pourquoi nos tutelles ne s’y intéressent pas, nos courriers restant désespérément sans réponse sur ce sujet.

    Le déni dans lequel le gouvernement nous maintient contraint et forcé n’a plus de limite. En effet, cela démontre une nouvelle fois que les infirmiers libéraux ne sont pas considérés comme ils devraient l’être

    La mise en lumière de notre profession n’aura duré qu’un temps.

     

    Source : Hospimedia 07 09 20

    Leave a reply →