• 19 AOÛT 20
    • 0
    Communiqué de presse pourquoi l’Onsil rejoint le Collectif Santé en Danger

    Communiqué de presse pourquoi l’Onsil rejoint le Collectif Santé en Danger

     

    Toulouse, le 17 août 2020

    L’Onsil a décidé de rejoindre le collectif santé en Danger

     

    Après un Ségur de la Santé tronqué de la base essentielle du système de santé, les soignants, nous nous joignons au collectif pour porter les revendications suivantes :

     

    • Création de la consultation infirmière de premier recours mais aussi de prévention et d’éducation à la santé.
    • Autonomie dans la prescription des soins primaires et relevant de notre rôle propre.
    • Revalorisation des lettres-clés AMI et AIS.
    • Suppression des forfaits de soins infirmiers tels qu’ils sont en place depuis janvier 2020 pour les plus de 90 ans.
    • Suppression du plafond des indemnités kilométriques.
    • Simplification administrative sur les prescriptions de soins chroniques.
    • Refonte totale et modernisation de notre nomenclature.
    • Remboursement de tous les actes effectués par les infirmiers.
    • Reconnaissance de l’exercice libéral comme une spécialité avec la formation qui devra aller avec.
    • Reconnaissance des DU et DIU comme expertises infirmières.
    • Respecter les compétences de chacun pour une optimisation des parcours de soin et les rémunérer.
    • Inscription des professionnels de santé infirmiers comme pilier du lien ville -hôpital en participant avec les usagers à l’élaboration des projets de santé publiques de proximité mais aussi en reconnaissant notre rôle de coordination.

     

    Les infirmiers valent mieux que ce qui leur est proposé aujourd’hui et l’Onsil s’engage à défendre et à porter ces revendications devant toutes les instances qu’elle sera amenée à rencontrer.

     

    Par ailleurs l’Onsil réitère sa demande à l’Etat de garantir aux infirmiers libéraux l’accès au matériel d’équipement individuel ainsi que des tarifs bloqués ou le cas échant de subventionner nos achats de matériel dans le but de continuer à soigner les patients dans des conditions optimales de sécurité pour eux et pour nous.

    Antoinette Tranchida,

    Présidente.

     

    Contact presse : A Tranchida : 06 07 08 01 19

     

    Téléchargez le Communiqué en Pdf  ici : CdP 17 août 2020 (002)

    Leave a reply →