• 13 MAI 20
    • 0
    On veut parquer les enfants de soignants à l’école !

    On veut parquer les enfants de soignants à l’école !

    Des enfants de soignants se voient refuser l’accès à leurs écoles.

    Suspectés d’être potentiellement contaminants, une réelle discrimination inacceptable et révoltante s’opère dans plusieurs académies.

    A Toulon et Toulouse, ils sont sommés de rester chez eux ou seront privés de récréation, et à Toulouse encore, on les parquerait (car c’est de ça dont il s’agit) dans des écoles qui leur seraient dédiées.

    L’Education nationale qui est en charge de l’éducation des enfants, ne l’est pas pour leur psychologie c’est évident. A-t-elle mesuré l’impact de telles décisions ? Cette attitude rappelle celles de voisins réclamant le déménagement de soignants de leur résidence. C’est ignoble.

    Rappelons que ces enfants ont été accueillis des écoles-garderies sans enseignement. Ils ont donc besoin de rattraper ce temps perdu et doivent réintégrer leurs écoles d’origine en respectant les gestes et mesures barrières applicables à tous les élèves.

    Des enseignants et des syndicats dont le SNPHAR (Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi) s’émeuvent de cette situation auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé qui répond qu’il s’agit d’une erreur d’interprétation. Erreur dommageable dans la portée symbolique, mais ce Gouvernement n’en rate décidément pas une.

     

    Source : journal international de médecine –jim.fr

    Leave a reply →