• 05 MAI 20
    • 0
    L’Ordre infirmier attaque le Gouvernement… en Espagne.

    L’Ordre infirmier attaque le Gouvernement… en Espagne.

    Pour avoir mis en danger les infirmiers de son pays et ne pas les avoir protégés, l’Ordre infirmier espagnol porte plainte, ni plus ni moins, contre son gouvernement.

    Même si le personnel politique visé n’est pas inquiété à court terme de part son immunité, l’action est forte puisqu’elle est déposée au pénal et l’Ordre espagnol fait part de sa persévérance et sa détermination.

    Les délits retenus sont en rapport avec la sécurité des travailleurs, dont l’accusation conséquente d’« imprudence grave pouvant entraîner des lésions ou la mort ».

    Cette action va tenter de fédérer l’ensemble des plaintes engagées par les syndicats et autres organisations.

    Dans la péninsule ibérique, 20% des professionnels ont été contaminés. En France, nous sommes à l’heure actuelle incapables de le dire, puisqu’aucun chiffre ne remonte véritablement.

    Alors quand on lit le communiqué de presse des Ordres des professions de santé françaises*, on est d’abord nourri d’espoir quand on voit l’ensemble des logos réunis en une même voix.

    Si on partage la stupeur et la révolte légitimes d’apprendre que des stocks incroyables de masques chirurgicaux sont mis en vente par la grande distribution dans les supermarchés, on ne peut que constater que l’action ordinale en reste au stade de l’indignation.

    On ne relève qu’une vague intention : « l’heure viendra, nous l’espérons, de rendre des comptes ».

    Les instances ordinales françaises sont si frileuses et molles qu’elles n’osent même pas dire fermement qu’elles engageront des actions. Et on a envie de leur demander quelle « heure » sera la bonne à leur avis.

    Qu’attendent-elles pour exiger du Gouvernement la réquisition immédiate de ces stocks de masques afin de les déployer vers les hôpitaux et les professionnels libéraux ?

    La protection des professionnels n’attend pas. C’est une des missions prioritaires des Ordres, et l’Ordre infirmier espagnol l’a bien compris : il ne tergiverse pas avec de bonnes intentions. Il ne menace pas, il agit.

     

    Source : https://www.espaceinfirmier.fr/actualites/200427-en-espagne-l-ordre-infirmier-porte-plainte-contre-le-gouvernement.html

    * http://www.ordre.pharmacien.fr/content/download/500436/2275475/version/2/file/CP-CLIO-santé-masques.pdf

    Leave a reply →