• 30 AVR 20
    • 0
    Test Covid par les pharmaciens : la com commence…

    Test Covid par les pharmaciens : la com commence…

    Un sondage*commandé pour le compte d’une enseigne pharmaceutique fait apparaître qu’une large partie de la population (94 %) serait favorable à la réalisation des tests de dépistage au covid-19 chez les pharmaciens.

    L’opinion favorable des sondés se base sur la répartition géographique des officines, leur accessibilité, la compétence des pharmaciens et le désengagement des cabinets médicaux et des laboratoires d’analyses que cette mesure induirait.

    Si on considère tous les arguments qui motivent l’opinion, on peut tous les reprendre à notre compte un par un, sans même réaliser de grande enquête.

    Nous sommes présents sur l’ensemble du territoire – y compris dans les zones les plus reculées, nos cabinets sont accessibles – y compris aux personnes handicapées, notre activité participe déjà du désengorgement des cabinets médicaux – et on ne demande qu’à continuer dans ce sens. Enfin notre compétence est applaudie dans tout le pays tous les soirs à 20h.

    Nous avons écrit au ministre des solidarités et de la santé à ce sujet et sommes toujours en attente de sa décision de ne pas accéder à la demande des pharmaciens (lire le courrier ici).

    Alors que le Premier Ministre déclarait dans son discours devant l’Assemblée nationale le 28 avril, qu’il comptait sur la mobilisation des idels, on espère compter sur lui pour ne pas aller dans le sens de cette enquête.

    En effet, comment ne pas en douter vu la campagne menée pour promouvoir la vaccination anti grippale, par les pharmaciens.

    Si les syndicats qui négocient en ce moment nos interventions dans le cadre du déconfinement, procèdent de la même manière que lors de la gestion de la crise, et si l’ordre n’intervient pas pour promouvoir le rôle infirmier prépondérant en matière de dépistage et d’éducation, nous allons encore être envoyés au front sans protections, et sans l’indemnisation qui devrait aller avec.

     

    source : lequotidiendumedecin.fr

    *Enquête réalisée par Odoxa pour Elsie Santé (enseigne pharmaceutique) auprès d’un échantillon représentatif de 1 005 Français âgés de 18 ans et plus, par internet, les 22 et 23 avril, publiée le 27 avril.

     

     

    Leave a reply →