• 24 AVR 20
    • 0
    Mortalité infirmière : l’Ordre demande la publication des chiffres.

    Mortalité infirmière : l’Ordre demande la publication des chiffres.

    Dans un communiqué de presse du 23 avril, L’Ordre infirmier réclame aux pouvoirs publics de recenser les « infirmiers contaminés, hospitalisés, ou décédés des suites du Covid-19 ».

     

    Il constate qu’à ce jour, aucune statistique n’a été publiée à ce sujet, contrairement à ce que réclame et préconise le CII (Conseil International des Infirmières).

     

    Si l’Ordre constate que la profession la plus importante en nombre du secteur de la santé, qui exerce sans protections suffisantes, doit légitimement connaître ces informations utiles d’un point de vue épidémiologique, son indignation s’arrête malheureusement là.

     

    Comment ne pas en effet relever qu’il s’agit là d’un manque de reconnaissance global, qui s’ajoute aux conditions de travail déplorables, aux rémunérations indécentes, au système médico-centré qui laisse peu de place à l’autonomie, et ceci dans tous les secteurs d’activité ?

     

    Une publication des chiffres est une demande à laquelle bien sûr l’Onsil ne peut que s’associer mais en disant clairement qu’avec plus de protections, le taux de mortalité serait bien moindre. Les mots ont leur importance.

     

    En disant aussi que ces statistiques malheureuses et bien tristes permettraient à la profession d’opérer un deuil collectif et de se saisir des revendications légitimes de sécurisation des pratiques que nous devons porter ensemble. L’Ordre doit aussi s’en emparer et vite. 

     

    Leave a reply →