• 27 MAR 20
    • 0

    Témoignage Covid – un texte reçu par mail d’une IDEL : « EN LIBÉRAL T’Y VAS A POIL ET TU PAYES TON GAS-OIL »

    « Texte d’une infirmière libérale, adaptable aux médecins libéraux et tous les personnels des centres d’accueil des personnes âgées, handicapées…en première ligne, première barrière contre le virus mais non équipés… Envoyé aux différentes instances publiques…).

    Bonjour,

    Dans ce drame qui traverse aujourd’hui notre pays, je suis effarée de voir et subir en tant que soignant ce qui est en train de se passer.

    Le personnel des hôpitaux qui récupèrent les cas graves sont «protégés». Mais avant d’en arriver là aucune mesure de protection pour les patients et les soignants n’est effectuée à domicile ou dans les centres de personnes âgées !!

    Pourtant c’est quand même bien de là que part le problème non ? Même si la population lambda est confinée, des soignants de ville et de centres, des aides à domicile interviennent tous les jours auprès de la population à risque et n’ont aucune protection pour éviter la propagation auprès de ces patients, les plus fragiles, qui finiront pour sûr à l’hôpital ou dans une tombe !!!

    Les soignants de l’hôpital dans les unités covid 19 sont habillés en cosmonautes, les ambulanciers aussi alors qu’ils ne voient qu’une maigre partie de la population !! Peut-être qu’en travaillant en prévention et en habillant les personnels qui interviennent quotidiennement en ville ou en centre auprès des patients… l’hôpital au final aurait moins de cas graves à traiter !!!

    Je vous rappelle que les gens fragiles, diabétiques, insuffisants respiratoires et cardiaques, immunodéprimés, dialysés…et les soins post opératoires y compris en ce moment sont à domicile suivis par la médecine de ville ou de centre et non par les soignants de réanimation alors…. On est où, nous, dans la chaine de contamination ? et dans l’impérative nécessité d’avoir du matériel de protection pour éviter de porter sur nos habits de ville des colonies de virus ?

    Et les transporter dans toutes les maisons directement sur les patients à risque ?

    A l’hôpital les soignants sont couverts de la tête aux pieds alors que les services covid 19 soignent des patients déjà contaminés ! Alors ce matériel de protection ne protège que les soignants ! Et encore ils arrivent à se faire prendre ….

    Alors imaginez-vous pour nous ! Faites de la géolocalisation sur les soignants des villes et les soignants des champs et vous verrez lesquels se « promènent » le plus ! Lesquels sont en première ligne et font leur travail comme ils peuvent sans aucune protection pour eux et leurs patients ? Vaut-il mieux dévorer du matériel pour protéger 10 soignants à l’hôpital face à des gens infectés ou protéger 1 soignant qui risque de contaminer 10 villages habités par des personnes fragiles non infectées !!

    Infirmière libérale je n’ai aucun matériel et cherche, seule, « nue », à protéger mes patients et à me protéger moi-même pour casser la chaine de contamination… On est où là ?? J’hallucine….et je ne vous parle pas du black Friday, chez nous c’est tous les jours qu’il y a promo puisque le premier soin est payé à taux plein, le 2e à moitié prix et tous ceux qui suivent sont gratos !!

    Quand on voit ce que coûte l’hôpital et le gaspillage de matériel, et l’économie que les libéraux font faire à l’état en prenant de plus en plus en charge des patients qui sortent dorénavant très vite de l’hôpital… même parfois trop !!!

    Et là on abuse encore de nous, on nous envoie sans matériel sur des covid 19 pour 1 AMI 5.8 ! Pas 5.7 ou 5.9 mais 5.8 !!! C’est dérisoire sachant qu’un pauvre geste technique d’une pose de perf pour 1 parient pas condamné mais presque, et pas contagieux, est côtée un AMI 14 !!…La prise en charge d’un Covid 19 coûte un prix qui ne se chiffre pas au rabais !!On nous envoie presque gratuitement là où personne ne veut plus aller, chez ceux que l’hôpital ne veut plus, faire des surveillances qui ne serviront à rien ou regarder mourir les gens et gérer tout l’après, y compris les familles ? Ça va bien au delà d’un geste technique !!

    Sans compter les risques pour tous nos patients et nos familles ! Et o. Semble nous dire : prenez donc ça avec les honneurs, allez mourir et acceptez qu’on fasse de vous un assassin !! Et ne nous parlez surtout pas d’abus, de maltraitance, d’exploitation abusive ou de non assistance à personnes en danger !

    S’ajoutent à tout ça tous les à côté qui montrent bien le fossé entre la reconnaissance et la valorisation du métier de soignant qu’il soit en ville ou à l’hôpital !!

    La société Total va débloquer des fonds pour les hospitaliers et non pour nous 😳… alors qu’on est sur les routes et on réduit nos tournées pour diminuer les contacts et éviter l’engorgement des hôpitaux, et on multiplie les trajets pour glaner du matériel !! Alors que les hospitaliers ne font que se rendre à leur travail !! Mais On est où ?

    Le métier d’infirmier ne s’arrête pas aux portes de l’hôpital, loin de là !!! A domicile nous ne sommes pas de simples exécutants mais on prend en charge les patients dans leur ensemble et sommes bien souvent seules à déclencher les alarmes !

    Nous sommes les plus proches des gens à tous les niveaux, les plus confrontées à leur environnement donc les plus exposées au risque pour nous et pour les autres…. On ne se contente pas de rentrer en cosmonaute dans une chambre confinée avec un sas de décontamination ! Nous on rentre et on sort de toutes les maisons de France et de Navarre….et dans un environnement hostile sans aucune protection, avec un véhicule qui peut véhiculer bien plus que notre petite personne … on peut avoir un passager surprise !!

    Si on nous donnait de quoi protéger les gens, aides à domiciles y compris, il y aurait moins d’urgences à l’hôpital !!!

    Alors arrêtez d’encenser une seule partie de la profession, prenez nous en considération et ne faites pas de nous de la chair à canon et de nos patients des victimes potentielles qui finiront à l’hôpital s’il y a encore de la place sinon ça sera encore à nous de tout gérer.

    Rendez donc à César ce qui est à César et révisez vos priorités !

    Sinon c’est que vos cautionnez le fameux dicton : EN LIBERAL T’Y VAS « A POIL » ET TU PAYES TON GASOIL »

    Leave a reply →