• 27 MAR 20
    • 0
    L’Onsil écrit à la CARPIMKO

    L’Onsil écrit à la CARPIMKO

    Toulouse, le 27 Mars 2020

    Madame Marie-Anne FRANÇOIS,

    Présidente de la CARPIMKO

    6 place Charles de Gaulle

    78882 Saint Quentin en Yvelines cedex

     

    Courrier LR avec AR Objet : demande de suspension du délai de carence de 90 j pour les IDEL

     

    Madame la Présidente,

    La Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) vient d’annoncer que, pendant la crise sanitaire que traverse notre pays, elle annule le délai de carence de 90 jours.

    Ainsi, les médecins vont bénéficier d’indemnités journalières dès la premier jour en cas d’infection à covid19 ou de pathologie grave les contraignant à suspendre leur activité.

    Ils cumuleront donc les indemnités de la Carmf et celles allouées par les Cpam.

    Les infirmières libérales sont, comme vous le savez, largement exposées au coronavirus. Elles continuent de se rendre au domicile de leurs patients habituels et sont aussi sollicitées pour assurer des soins aux patients atteints.

    La CARPIMKO doit s’aligner sur les dispositions allouées aux médecins et validées par le Ministre de la Santé.

    Je ne doute pas de l’extrême attention que vous portez à notre profession dans ces temps difficiles que nous traversons.

    Aussi, j’en appelle à votre diligence pour intervenir le plus rapidement possible auprès du Ministre afin de suspendre le délai de carence de 90 jours pour les infirmières et leur permettre de maintenir un revenu minimum en cas d’arrêt de leur activité dans ces circonstances pénibles et inédites.

    Cette solidarité de la CARPIMKO sera un signe d’encouragement dont nous avons toutes bien besoin d’autant que nos réserves nous le permettent.

    Je vous prie d’agréer, Madame la Président, l’expression de mes meilleures salutations.

    Antoinette Tranchida Présidente.

     

    NB : Copie du courrier à Monsieur Edouard Philippe, Premier Ministre, Monsieur Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé.

     

    Téléchargez le courrier Carpimko ici

    Leave a reply →