fbpx
    • 17 MAR 20
    • 0
    Covid-19 : Recommandations ministérielles relatives à la prise en charge des patients infectés, peu de place pour les Idels !

    Covid-19 : Recommandations ministérielles relatives à la prise en charge des patients infectés, peu de place pour les Idels !

    Hier sont enfin parues les recommandations ministérielles relatives à la prise en charge des patients infectés par le covid-19 par la médecine de ville, vous pouvez le télécharger en Pdf ici : covid-19_fiche_medecin_v16032020finalise

    En déroulant le texte, nous relevons que le paragraphe réservé aux interventions des idels est très succinct, alors qu’il est plus explicite dans le cadre d’une prise en charge HAD.

    Sans polémiquer dans cette période difficile, on s’attendait quand même à plus de précisions sur le rôle qu’on nous assigne.

    Nous constatons aussi que nous serons cantonnés à notre rôle prescrit. 

    Il n’est d’ailleurs pas question de prendre part au diagnostic de décompensation respiratoire. Il est clairement indiqué que nous ne sommes là que pour surveiller.

    Les personnes concernées par nos interventions sont les patients autonomes, présentant peu de symptômes mais dont l’auto surveillance n’est pas réalisable.

    La prescription doit comporter le rythme de nos passages ainsi que les signes d’alerte pour lesquels leur signalement au médecin doit se faire sans délai.

    La cotation sera donc bien celle « par analogie » de la surveillance dans le cadre d’une BPCO soit Ami 5,8.

    On nous dit aussi que ce suivi pourra se faire par télésoin, mais on n’en sait pas plus car des précisions devraient être bientôt apportées.

    Les 3 situations de télé consultations avec les médecins prévues à la NGAP sont possibles et sont rappelées.

    Sachez aussi que nous serons dépistés par test biologique si nous devenons symptomatiques. La prescription est bien entendu nécessaire et le confinement obligatoire en attendant le résultat du prélèvement.

    Les femmes enceintes présentant des signes d’infection devront aussi le réaliser, quel que soit le stade de leur grossesse. 

    Avis donc à nos collègues idels concernées.

    Des consignes détaillées sur l’environnement et l’entourage du patient sont énoncées que nous vous laissons lire attentivement.

    Là où on attendait des précisions et préconisations sur l’organisation de nos tournées et dans le déroulement des prises en charge, des éléments à surveiller, on nous renvoie à notre rôle de prescrits. Quand il y a pléthore de recommandations pour l’HAD, nous devons nous contenter, nous, les héroïnes en blouses blanches, de notre rôle d’exécutantes. Nous participerons à tout cela bien entendu et, puisqu’on nous parle de gros changements dans les choix de société après cette crise, nous ferons les nôtres.

    Rappelons que toute prise en charge de patient Covid-19 est conditionnée à la dotation en matériel adapté.

    Malheureusement rien n’est précisé concernant ledit matériel en cas de découverte de signes Covid-19 chez nos patients chroniques, ni comment seront organisés et dispatches les soins.

    Concernant les prises en charge HAD, il est fort possible que l’on soit sollicités en parallèle des surveillances, mais cela se fera certainement dans des conditions plus optimales.

    Bon courage à toutes et à tous, protégeons-nous, en espérant que cette fois-ci les masques soient vraiment livrés en temps et heure. Sans compter que nous avons véritablement besoin de Kits de protection complet… nous les réclamons depuis le début de cette crise sans être véritablement entendus.

    Nous laissons Chacun-e agir en son âme et conscience et il ne faudra pas porter de jugement les uns sur les autres bien évidemment.

     

     

     

     

     

    Leave a reply →