• 27 FÉV 20
    • 0
    La crise des prises en charge par les SAAD* s’accentue

    La crise des prises en charge par les SAAD* s’accentue

    L’Una (Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domiciles) publie pour la seconde fois un sondage qui confirme l’aggravation des prises en charge à domicile. 

    On apprend ainsi que 65 % des services interrogés rencontrent des difficultés, et 21 % des demandes ne sont pas entièrement honorées, avec un taux de refus de 7 %. C’est énorme.

    Selon les directeurs, les 3 dernières années ont vu la situation empirer.

    En cause, le manque de personnel avec des rémunérations peu attractives, c’est rien de le dire.

    Les responsables souhaitent leurs revalorisations, mais aussi une meilleure tarification des Saad, une communication accrue sur les métiers, et un décloisonnement du secteur médico-social.

    Sur ce dernier point, cela devra  se faire avec les idels qui demeurent plus que concernés par le sujet et restent vigilants face au glissement de tâches, annoncés par le rapport El Khomri, et donc sur le démantèlement progressif de notre rôle propre ! 

    L’Una rajoute, à cette liste, une autre revalorisation permettant d’offrir des prestations de qualité optimale : la nécessaire professionnalisation des personnels.

    Une refonte des grilles salariales doit être négociée avec les syndicats du secteur, et une nouvelle organisation est envisagée pour simplifier celle, apparemment complexe, des 2 tutelles que constituent les ARS et les départements.

    On le voit une fois de plus, la prise en charge de la dépendance à domicile est un secteur laminé. Et, si le secteur social est durement touché, le domaine sanitaire l’est tout autant par les mesures conventionnelles introduites par l’avenant 6 et le BSI que nous subissons de plein fouet.

    Il y a une logique évidente dans la volonté des Pouvoirs publics de réaliser des économies drastiques sur ce qui est aujourd’hui un vrai problème de santé publique. On attend la loi autonomie, dont le nouveau Ministre des Solidarités et de la Santé a confirmé la parution dans les mois qui viennent. On lira attentivement le texte…

     

    *Source : Hospimedia

     

    Leave a reply →