• 27 JUIN 19
    • 0
    Dans le cadre du plan « Ma Santé 2022 », une réingénierie des référentiels d’activité des Aides-Soignants (AS) et des Auxiliaires de puéricultures (AP) est prévue.

    Dans le cadre du plan « Ma Santé 2022 », une réingénierie des référentiels d’activité des Aides-Soignants (AS) et des Auxiliaires de puéricultures (AP) est prévue.

    Les Syndicats d’aides-soignants souhaitent accélérer le processus, et il semblerait que le Ministère ainsi que la DGOS veuillent aller dans leur sens, en incluant dans le référentiel des AS et AP des actes étant à ce jour réservés aux IDE.

    Dans un premier temps, l’application se ferait dans les hôpitaux et les EHPAD, mais …

    Avec le probable développement des AS libéraux (salariés ou non), nous risquons donc ne plus réaliser certains actes comme l’instillation de collyres, les glycémies capillaires, le retrait des perfusions SC, le changement des poches et support de colostomie, la prise des constantes, la pose des VNI, les aspirations endotrachéales, lecture de la bilirubine transcutanée, …

    Au total dans un premier temps, 27 actes relevant de la compétence infirmière…

    L’Onsil demande donc à être reçue par le Ministère avec les autres syndicats, et interpellera l’Ordre infirmier sur le sujet.

    Leave a reply →