• 21 MAI 19
    • 0
    CARPIMKO : demain, lors de la mise en place du Régime universel (RU) de la retraite, porté par le gouvernement et Jean-Paul DELEVOYE, Haut-commissaire à la réforme des retraites, les infirmiers cotiseront plus pour percevoir moins.

    CARPIMKO : demain, lors de la mise en place du Régime universel (RU) de la retraite, porté par le gouvernement et Jean-Paul DELEVOYE, Haut-commissaire à la réforme des retraites, les infirmiers cotiseront plus pour percevoir moins.

    Cette réforme systémique aura pour conséquence de faire disparaître une caisse professionnelle, sans prendre en comptes ses points forts : taux de rendement, taux de cotisation, représentativité… Ce nouveau système de retraite privera les infirmiers d’une gestion compétente de leur régime de retraite qui répond à chacune des spécificités de leur profession.

    Le RU creusera les inégalités au sein des retraités, le passage du taux de rendements actuel à 5%, comme le prévoit la future loi, portera préjudice sur les générations futures. Les retraités les plus riches deviendront encore plus riches et les autres ne seront plus que des retraités pauvres.

    Pour être surs de défendre vos intérêts, le 21 juin prochain, votez et faites voter pour la liste Onsil aux élections à la #Carpimko :

    • Pour garder une politique solidaire ET équitable ;
    • Pour garder un avantage particulier, l’Allocation Supplémentaire de Vieillesse (ASV), lié à notre conventionnement et donc lié à l’encadrement du prix de nos actes. L’ASV représente presque 20% du montant de notre retraite et seulement 4% du montant de notre cotisation ;
    • Pour la reconnaissance de la pénibilité de notre profession ;
    • Pour un combat de tous les jours, avant et après les élections.

    Leave a reply →