À l’Onsil, nous sommes toutes et tous des infirmiers en exercice, qui prennent sur leur temps de repos pour défendre au mieux les intérêts de la profession et des professionnels, et cela nous sommes les seuls à le faire.

Nous sommes toutes et tous dans « la vraie vie professionnelle », et surtout nous sommes un syndicat libre, car tous bénévoles, nous ne tirons nos « subsides » que, et uniquement que des cotisations de nos adhérents. Aucun responsable ne touche d’indemnité du syndicat, seuls ses frais sont pris en charge.

Ces cotisations nous permettent de financer seulement, et uniquement seulement les frais engendrés par les réunions où nous sommes conviés pour défendre la profession ou un professionnel : billets de train ou d’avion, déplacement en voiture, nuitées ou repas nécessaires du fait des heures des rendez-vous, mais notre règlement intérieur cadre très strictement toutes ces dépenses, qui ne seront prises remboursées au représentant qui aura été chargé de se déplacer qu’aux vues de : sa convocation, les originaux de ses frais qui sont cadrés par des limites très strictes de modération et le compte-rendu de la réunion.

À l’Onsil, nous avons même et depuis toujours un organe spécial, le Conseil national, qui agit en toute indépendance du Conseil d’administration et des Trésoriers, pour contrôler chaque trimestre le but syndical de chaque dépense et sa conformité avec le règlement intérieur. Ses membres sont élus chaque année lors du Congrès annuel par tous nos adhérents réunis.

Mais quels sont les rôles d’un syndicat d’infirmiers libéraux ?

Historiquement, c’est la Loi du 21 mars 1884 qui donne au syndicat sa réalité juridique, la Loi du 12 mars 1920, élargira la capacité civile des syndicats, et enfin l’Article L2131-1 du Code du travail qui définit de nos jours leurs rôles :

« Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l’étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des personnes visées par leurs statuts. ». 

Concrètement, cela veut dire quoi ?

            >> Défendre et promouvoir la profession d’IDEL :

Un des rôles des syndicats, c’est d’être obligatoirement consulté partout où se décide l’avenir de la profession, d’avoir la capacité à être plus qu’écouté, mais entendu, contrairement à des associations qui feront un énorme travail sur le terrain, mais ne seront jamais écoutées par des instances gouvernementales, administratives, ou des tutelles.

C’est aux syndicats que la loi a confié cette mission de défense des professions qu’il représente, et ce sont donc les seuls interlocuteurs qui pourront appuyer sur les leviers démocratiques pour faire bouger les lignes.

S’il est déclaré représentatif, aux vues d’une enquête qui est menée tous les 5 ans et de ses résultats aux élections aux URSP (avoir passé la barre des 10% de voies), il siègera lors des négociations conventionnelles et sera apte à signer la Convention et à engager ainsi toute la profession ; il participera aux Commissions Paritaires Départementale et nationale ;

S’il ne l’est pas, comme l’Onsil (il nous a manqué moins de 80 votes pour passer cette barre), il continuera d’être apte à assumer tous les rôles d’un syndicat, et à défendre la profession, s’opposer aux projets même de textes ou de réformes qui la menacent, et faire toutes propositions concrètes pour la faire évoluer face aux Ministères, à Élysée, aux diverses Commissions d’enquêtes, à la Cnamts, à la Carpimko où nous avons un élu qui défend les intérêts des IDELs à ce niveau, et au niveau des URPS, puisque pour y être élu, il faut être présenté sur une liste qui ne peut être que syndicale.

            >> Défendre les IDELs:

L’Onsil veut répondre à toutes les interrogations et problématiques que vous pouvez rencontrer au quotidien, vous faire bénéficier de son expertise et de ses conseils pour toutes vos difficultés :

  • problèmes la Caisse (contentieux pour indu, convocation, contrôle du cabinet, demande particulière, installation en zone surdotée, avis non réception de lots de télétransmissions, avertissement, maternité, etc.
  • rapports avec l’Ordre (refus de contrat, plainte contre vous, non réponse à votre demande, etc.)
  • conflit avec un HAD ou un Ssiad (pas de convention, retard ou défaut de paiement, captation de patientèle, etc.)
  • conflit un confrère (concurrence déloyale, détournement de patientèle, publicité illicite, etc.)
  • conflit avec un patient (arrêt des soins, agression verbale, demandes particulières, accident d’exposition au sang, etc.)
  • rapport avec les autres professionnels de santé (pharmacien, laboratoire d’analyse ; etc.)
  • difficulté avec une cotation, avec une prescription médicale mal libellée ou impropre ?
  • mise en application des obligations de la profession (accessibilité du cabinet (Adap, certificat d’accessibilité, etc. ?), normes du cabinet, sécurité incendie, RGPD, Mailiz, DASRI, Net entreprise, etc.
  • rapports avec la Carpimko (maladie, invalidité, etc.)
  •  …

L’Onsil vous accompagne, vous informe, vous défend, depuis le simple niveau amiable jusqu’au contentieux, avec l’aide de tous ses représentants syndicaux bénévoles qui, forts de leur expérience et de leur engagement, maillent le territoire, de sa conseillère juridique à votre écoute quasiment 24h/24 et 7j/7 par tous les moyens de communication modernes, et au final, son avocat-conseil, au service des IDELs depuis plus de 20 ans et à l’origine de nombreuses jurisprudences favorables à la profession, qui intervient sur tous les dossiers dans un délai de 48 heures maximum !

>> Informer les IDELs de leurs droits et de leurs devoirs :

Pour éviter aux IDELs de se retrouver en difficultés par rapport à tout ce qui précède, le rôle de l’Onsil auprès des IDELS comme nous l’envisageons est surtout de vous permettre, par une information régulière, claire et avérée, de bien connaitre vos droits et vos obligations, et d’être dans la prévention plutôt que dans le soin chaque fois que cela est possible !

Nous communiquons donc régulièrement par tous moyens les informations utiles à notre exercice, répondons aux appels, messages, mails, mais aussi, nous interpellons régulièrement nos adhérents sur tous les sujets importants, afin de prendre les décisions qui collent au plus près à vos attentes, car à l’Onsil, tout vient de la base pour la base !

Adhérer, c’est apporter une pierre à l’édifice que nous bâtissons au nom et avec nos adhérents et sans compromissions, et pour adhérer en ligne ou télécharger le bulletin d’adhésion : C’EST ICI !

Nous avons besoin de vous sentir à nos côtés pour nous permettre d’avancer au mieux dans l’intérêt de tous !

Vous avez besoin de nous sentir à vos côtés pour vous épauler sur tous les sujets qui peuvent vous vous préoccuper et pour lesquels nous pouvons vous faire profiter de notre expertise, pour ne vous laisser gérer que les soins.

Cotations, contentieux, contrats, relations avec la patientèle, les collègues, les caisses, HAD, concurrence, compérage, normes du cabinet, législation, déclarations et bien d’autres : laissez-nous vous accompagner, vous informer et évitez les soucis et les contentieux !

En résumé, l’Onsil est un syndicat « géré » par des IDEL pour les IDEL… adhérez à l’Onsil c’est soutenir, défendre et comprendre notre métier d’IDEL

Pour nous contacter : 7j/7 : onsil@wanadoo.fr

Retrouvez L’Onsil sur Facebook – Retrouvez l’Onsil sur Twitter – Ecrire à L’Onsil

Ou du lundi au vendredi : 05.62.30.00.78

Ou contactez votre représentant Régional.

Vous trouverez ici & ci-dessous un tableau récapitulant toutes nos formules afin d’éclairer votre choix.

Pour adhérer, plusieurs possibilités :

Téléchargez, complétez et renvoyez-nous votre bulletin d’inscription, en y joignant votre règlement.

ou

Adhérez en ligne :

Oui, je déclare renouveler mon adhésion 2019 à l’Onsil. Je verse la somme de 280€, montant de la cotisation annuelle premium, grâce à laquelle je bénéficie de l’assistance juridique annuelle. Pour renouveler et payer en ligne ici.

Oui, je déclare renouveler mon adhésion à l’Onsil. Je verse la somme de 200€, montant de la cotisation annuelle. Pour renouveler et payer en ligne ici

Oui, j’adhère à l’Onsil. C’est ma première adhésion, et je verse la somme de 100€, montant de la cotisation annuelle primo-adhérent. Pour adhérer et payer en ligne ici.

Oui, j’adhère à l’Onsil. C’est ma première adhésion, et je verse la somme de 50€, montant de la cotisation annuelle primo-adhérent – spécial fin d’année 2019Pour adhérer et payer en ligne ici.

Je soutiens l’Onsil, ses idées, ses combats, ses engagements. Je paye en ligne la somme de 10€ ici.