• 24 JUIN 16
    • 0
    Qu’en pensez-vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Dans les expérimentations de télésurveillance des patients insuffisants cardiaques, respiratoires ou rénaux chroniques et des patients diabétiques, un forfait à hauteur de 120 euros par patient et par an nous est proposé……

    pour l’accompagnement thérapeutique, au prorata du nombre de semestres de suivi.

    Ce versement est effectué de façon semestrielle et est conditionné à une nouvelle prescription de la télésurveillance par le médecin ayant inclus le patient.

    En cas de dépassement de l’objectif initialement fixé à 20% en termes de réduction des hospitalisations pour ces pathologies sur douze mois par rapport à l’année N, une prime forfaitaire est versée à l’année N+1 aux professionnels de santé ayant effectué l’accompagnement thérapeutique dans le cadre de la télésurveillance des patients présentant la pathologie concernée.

    Un nombre minimal de trois séances dans les six mois suivant l’inclusion du patient dans le projet de télésurveillance doit être réalisé, soit 20 euros par séance maximum.

    Et ces possibilités de suivi ne sont ouvertes qu’aux infirmiers qui ont fait la formation minimale de 40 heures sur le DPC et d’un programme DPC portant sur la ou les pathologies concernées …

    Quant au médecin, il est rémunéré 220 euros dans les mêmes conditions.

    Leave a reply →