• 18 SEP 18
    • 0
    NOUS LES INFIRMIER.ES DANS LEUR ENSEMBLE, INTRA ET EXTRA HOSPITALIERS, SOMMES LES GRANDS ABSENTS DU PLAN DE SANTÉ PRÉSENTÉ PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ! ET LES PATIENTS SONT OUBLIÉS AVEC NOUS !

    NOUS LES INFIRMIER.ES DANS LEUR ENSEMBLE, INTRA ET EXTRA HOSPITALIERS, SOMMES LES GRANDS ABSENTS DU PLAN DE SANTÉ PRÉSENTÉ PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ! ET LES PATIENTS SONT OUBLIÉS AVEC NOUS !

    Malmenés en structures, ignorés en libéral dans un système médico-centré qu’on arrose de subventions et demain d’assistants, nous sommes victimes d’une réelle maltraitance des Pouvoirs publics.

    Notre convention n’avance pas, la CNAM refusant toutes les avancées proposées par les syndicats représentatifs, notamment pour réviser une nomenclature totalement obsolète.

    À l’hôpital, nos consœurs et confrères sont soumis à un rythme infernal avec des cadences d’un autre siècle.

    Que faisons-nous pour nous défendre, nous qui sommes disponibles 24/24, 7/7, et qui soutenons des patients poly pathologiques, avec une autonomie professionnelle conspuée par un corps médical conservateur qui ne veut rien lâcher de son pouvoir ?

    Quand allons-nous lever la tête du guidon et enfin prendre notre exercice au sérieux et nous émanciper ?

    Quand toute la profession, tous exercices confondus, va-t-elle sortir de sa léthargie, s’entendre et promouvoir réellement et concrètement notre rôle propre ?

    Cette absence d’annonces pour les infirmier.es devrait nous réveiller ?

    L’Onsil appelle toutes les organisations professionnelles, les associations à se fédérer pour l’occasion et lancer un grand mouvement national !

    Leave a reply →