• 11 JUIL 18
    • 0
    NÉGOCIATIONS CONVENTIONNELLES, LE COMBAT COMMENCE !

    NÉGOCIATIONS CONVENTIONNELLES, LE COMBAT COMMENCE !

    L’Onsil prend acte du refus des trois syndicats déclarés représentatifs, et jusqu’alors signataires, de se déplacer pour s’asseoir à la table des négociations conventionnelles, refus qui marque enfin le début d’une légitime rébellion ! En effet, nous espérons qu’en refusant de signer un nouvel avenant ce jour, CI, la FNI et le SNIIL vont, cette fois, entrer dans de véritables discussions conventionnelles avec la Cnamts et non plus subir son monologue !

    Dans l’avenant qui devait être signé, les Infirmiers libéraux ne récoltaient que les miettes des négociations professionnelles précédentes (médecins, pharmaciens, orthophonistes, kinés, etc.). L’Onsil demande donc qu’un vrai dialogue conventionnel soit entamé, en tenant compte des attaques récentes sur notre décret de compétence.

    Nous soutiendrons nos partenaires en continuant de leur transmettre les demandes que nous estimons importantes pour les Infirmiers libéraux, et qui nous remontent du terrain.

    L’Onsil souhaite une concertation intersyndicale avant que les représentants de la profession n’acceptent de retourner s’assoir à la table des négociations, il faut travailler ensembles.

    Les IDELs doivent adhérer en masse et très rapidement, pour nous permettre d’avoir un poids plus important, d’être reconnus comme légitimes et surtout incontournables par les Tutelles.

    L’Onsil apportera toutes ses idées, mais au-delà, l’Onsil propose aux trois syndicats de lui permettre d’accéder avec eux à la table des négociations, pour peser davantage et présenter un front uni, même si ce sont ces syndicats déclarés représentatifs qui restent le bras armé de la signature – ou non signature.

    Si ces nouvelles négociations n’aboutissaient pas, l’Onsil demanderait alors aux IDELs de suivre les consignes des syndicats dans les différentes actions qui ne manqueraient pas d’être menées !

    Élisabeth Maylié, Présidente

    Leave a reply →